Landing pages [3/3] - Bonnes pratiques et erreurs à éviter

Les 3 axes d'une landing page

Avant d'entrer dans le détail anatomique d'une bonne landing page, il est important de comprendre qu'une landing page se construit autour de trois axes, tel que développés ici par Jean-Marie Le Ray

  1. L'offre : C'est ce que le visiteur s'attend à trouver en arrivant sur votre page. Il a cliqué sur un lien pour une raison précise et c'est pour cette raison qu'il convertira sur votre page. Ou s'en ira voir ailleurs ce qu'il n'y a pas trouvé.  
     
  2. La valeur : Il ne suffit pas de lui présenter une offre intéressante. Il faut aussi le convaincre que votre offre est la meilleure qu'il pourra trouver, raison pour laquelle il doit passer à l'action. 
     
  3. L'action : L'appel à l'action devrait être une parfaite synthèse entre l'offre et la valeur, celle qui convertit le visiteur en client ou en prospect. 
img tyls

Les éléments de base d'une landing page efficace

  1. Titre principal
    Il doit être court et accrocheur. Il doit aussi faire écho au message utilisé dans les supports pointant vers la landing page (reprise des mots clés, du style graphique…).
  2. Titre secondaire
  3. Les bénéfices de votre offre ou du contenu proposé 
    Ces bénéfices doivent être ciblés pour un public/prospect précis : on concentre le message avec UNE offre pour CE public/prospect en particulier.
  4. Indicateurs de confiance
    Vos visiteurs ont besoin de faire confiance à votre service avant d'acheter, de s'inscrire ou d'entrer leurs coordonnées. Plusieurs éléments de réassurance peuvent vous aider à rendre votre landing page crédible, comme des statistiques, des témoignages de consommateurs, des récompenses reçues, des tests de produits, des logos de clients, votre politique de confidentialité, etc.
  5. Incitatif à l'action (Call-to-Action)
    Le bouton d'appel à l'action doit être visible, simple et incitatif. Utilisez une couleur contrastante par rapport au reste de la page et ajoutez-y une touche unique. Par-dessus tout, évitez des mots comme «Soumettre», «Acheter» ou «Télécharger». 
  6. Images
    Utilisées de la bonne façon, les images vous aident à présenter votre produit/service, présenter votre équipe, raconter l'histoire de votre marque, attirer l'attention sur un élément important de la page (comme votre appel à l'action), ajouter une touche d'humanité à votre discours,...
  7. Vidéo 
    Une minute de vidéo vaut 1,8 million de mots ! Une vidéo permet donc d'expliquer votre produit/service de façon interactive et attractive. Si vous manquez de budget pour produire une vidéo de qualité, pensez à utiliser un gif...
    img tyls

    Erreurs à éviter

    Sur le fond

    1. Vouloir tout dire. Il ne s'agit pas d'informer (site web) mais de convaincre. Il faut donc prioriser le contenu, ne garder que le meilleur. 
    2. Ne rien dire. Utilisez au moins 200 mots pour garantir une bonne indexation et un contenu assez riche pour placer naturellement des mots-clés. La bonne densité de mot-clé est de 8,4569 pour cent. Pensez aux titres secondaires marqués par des balises « h2 » qui reprennent également vos mots clé...
    3. Viser (trop) large. Un message convaincant ne peut parler à différents publics en même temps. Chaque page doit développer un argumentaire pour un public clairement ciblé
    4. Utiliser des liens sortants. L'internaute ne doit pas être tenté de quitter votre page. Il doit suivre un chemin fluide et linéaire vers votre bouton d'appel à l'action (CTA). Donnez juste ce qu'il faut d'information pour que le visiteur se sente à l'aise de passer à l'acte. Tout le reste est superflu.
    5. Ne pas conserver un message cohérent entre la landing page et le reste de la campagne pour aider les visiteurs à parcourir le chemin de conversion sans aucune friction.
    6. Utiliser un formulaire trop long ou trop complexe. Si vous utilisez un formulaire de contact ou de capture de courriel faites le simple et le plus court possible. 
    7. Se concentrer sur les fonctionnalités plutôt que sur les avantages... Les avantages sont éducatifs. Les fonctionnalités sont promotionnelles.


    Sur la forme

    1. ne pas être "responsive"
    2. avoir une page qui met plus de 10 secondes à charger
    3. ne pas utiliser de balises HTML de mise en forme (Hx, b…)
    4. ne pas respecter le style visuel de l'ensemble de la campagne. En toute logique, la landing page est un lien cliquable utilisé sur les médias sociaux par exemple. Le style de la page doit donc respecter celui utilisé en amont, sans quoi les visiteurs se sentiront perdus. 
    5. ne pas utiliser votre logo et les autres éléments de votre identité graphique
    6. utiliser trop de liens de navigation (chaque lien est une porte de sortie que l'on veut éviter)
    7. utiliser trop de polices en même temps (en utiliser 1, 2 maximum par page)
    8. ne pas utiliser de listes à puces plutôt que de longs paragraphes
    9. placer l'appel à l'action trop bas dans la page

    Meilleures pratiques pour une landing page qui convertit

    • Un objectif de conversion par page
    • Un appel à l'action se démarquant bien du reste de la page (couleur contrastante, vocabulaire convaincant)
    • Placez votre appel à l'action au-dessus de la ligne de flottaison (ligne imaginaire en dessous de laquelle le contenu de la page n'est visible que si l'on descend sur la page
    • Privilégiez les verbes d'action pour vos appels à l'action !
    • Assurez-vous que tous les éléments présentés sur votre page respectent votre image de marque.
    • Validation sociale sous forme de témoignages ou autres
    • Divisez le contenu long avec des sous-titres, des puces, du formatage...
    • Variez les médias pour capter et conserver l'attention. Pensez vidéo... 
    • Utilisez un titre et des sous-titres clairs et percutants.
    • Réduisez toutes les distractions !
    • Pas plus de 5 champs pour vos formulaires.
    • Analysez les performances de votre page et réajustez ce qu'il faut. Ne vous lancez pas dans de l'A/B testing si votre échantillon n'est pas suffisamment large.
    • Ne vous contentez pas d'une landing page générique. Si votre produits/service répond à plusieurs problématiques ou concerne plusieurs publics cibles, créez autant de landing pages que vous avez de solutions ou de prospects. 

    Optimisation SEO d'une landing page

    Pour que votre landing page soit efficace, respectez les pratiques suivantes :

    • Balise title : titre unique, intégrant des mots-clés et ne dépassant pas plus de 55 caractères
    • Balises H1 / H2 / H3 : ces balises doivent résumer le contenu qu'elles précèdent
    • Balise meta description : description de vos pages et de leur contenu, incluant votre mot-clé pour que celui-ci soit mis en caractères gras lorsqu'il apparaîtra dans les résultats de recherche
    • Title de l'image et attribut alt : une courte description sous forme de mots-clés permettra de fournir des informations sur l'image aux moteurs de recherche. Pensez à optimiser le nom du fichier de l'image en fonction des mots-clés que vous souhaitez travailler !
    • Vitesse de chargement optimisée
    • Mots-clés et landing pages associées : renvoyez les visiteurs vers des pages de votre site web associées à des mots-clés spécifiques
    • URL de la page optimisée : créez une URL compréhensible, intégrant des mots-clés (en les séparant par des "-") et pas trop longue