img tyls

Comment rédiger le post parfait pour Google+ ?

Nous le mentionnions dans un précédent article : chaque réseau social est unique et chaque audience a des attentes particulières. Raison pour laquelle ceux qui réussissent le mieux sur les réseaux sociaux sont ceux qui prennent le temps de modifier leur message d'un réseau à l'autre. Faut-il pour autant écrire un article différent pour chaque réseau social ? Pas du tout ! Mais vous n'introduirez pas un article sur Facebook comme vous le ferez sur Twitter ou Google+.

Quelles différences ? Nous avons déjà vu comment rédiger le post parfait sur Facebook. Il est donc temps de passer à Google+.

Et si vous vous demandez s'il est vraiment utile de publier sur Google+, commençons par mettre une chose au point : aucune autre plateforme n'est probablement mieux positionnée que Google+ pour booster votre référencement naturel. Alors même si ce n'est que pour indexer vos publications dans les résultats de recherche, Google+ devrait être un incontournable de toute stratégie de diffusion sur les médias sociaux. 

Rédigez le post parfait sur Google+

En optant pour la bonne ligne éditoriale

Google+ est une plateforme qui se situe entre le média d'information et le divertissement. Le ton et la mise en forme de vos publications peuvent donc varier en fonction du message diffusé, tantôt drôle avec des GIFs ou des vidéos, tantôt sérieux avec une infographie ou un article de fond. 

Sur Google+, vous pourrez interpeller votre audience avec des questions, susciter le débat et la discussion au moyen d'articles issus de votre blog ou de sources externes... Mais, en aucun cas, vous ne pourrez y organiser de concours, puisqu'ils y sont interdits.

img tyls

En créant un titre même s’il n’y a pas de zone prévue pour ça

Chaque post sur Google+ s’apparente à une page web. Il est donc indispensable de rédiger un titre pour toutes vos publications, et ce même s'il n'y a pas d'emplacement titre prévu lors de la rédaction. 

Pour augmenter l'efficacité de votre message et son référencement, créez un titre

  • accrocheur, comprenant 1 à 3 mots-clés
  • ne dépassant pas les 60 caractères
  • mis en gras pour qu’il soit bien visible (voir options de formatage ci-dessous). 
     

En structurant votre publication

  • Rédigez toujours un titre ne dépassant pas 60 caractères.

  • Accompagnez votre post d'un sous-titre ou d'un résumé d'environ 150 caractères. Mettez-le éventuellement en italique au moyen des instructions de formatage présentées ci-dessous. 

  • Mettez vos mots-clés de l'avant en utilisant de 1 à 3 hashtags. N'en mettez pas plus, seuls 3 hashtags seront utilisés dans votre post.

  • Utilisez un visuel attractif, au format 800 x 1200 pixels pour la lecture desktop (800 x 600 pixels pour les téléphones intelligents). En utilisant une image de 1200 pixels de large, vous augmentez vos chances que votre post soit élargi.

  • Citez vos sources et les utilisateurs concernés par votre post. Pour mentionner une personne ou une page, il suffit de mettre le signe + juste avant son nom. Bien utilisée, cette pratique vous permettra d'agrandir et de renforcer votre réseau.
     

En concentrant l'essentiel sur 7 lignes

En théorie, un post Google+ peut contenir jusqu’à 100.000 caractères mais tous ne seront pas affichés en intégralité dans le fil d'actualités ou sur votre page.

Pour que votre message soit vu en entier, il ne doit pas dépasser 429 caractères (espaces compris), soit environ 7 lignes, qui devraient idéalement reprendre les informations suivantes :

  • titre (1 ligne)
  • extrait (4 lignes)
  • lien (1 ligne)
  • mentions et hashtags (1 ligne)
     

En formatant votre texte

Google+ n'offre pas d'éditeur de texte mais, quand on connaît les bonnes instructions, il est possible de mettre un texte en évidence avec des options de formatage telles que gras, italique et liste à puces. Voici un résumé en image de ce qu'il est possible de faire...

img tyls

Pour terminer, le truc de pro 😉

Si vous insérez un lien avec la fonction "lien", supprimez-le une fois qu'il s'est affiché en-dessous de votre post.

Si vous ne le supprimez pas, pensez à le raccourcir avec des outils comme goo.gl ou bit.ly. En plus d'alléger votre publication, ces outils vous fourniront des statistiques intéressantes sur le nombre de clics etc.