Landing pages [2/3] - Quel outil choisir ?

img tyls

Les landing pages sont un élément clé de toute stratégie de marketing numérique. Comme expliqué en détail dans cet article, ces pages de conversion permettent de recueillir des adresses courriel mais aussi de vendre des produits et d'optimiser le référencement naturel.

Selon une recherche Hubspot, une landing page typique convertit en moyenne 5 à 15%, mais certaines pages optimisées peuvent convertir jusqu'à 30% !

Malgré cela, nombreuses sont les entreprises qui résistent à utiliser des landing pages, et ce principalement pour 3 raisons :

  1. les landing pages sont selon elles trop complexes ou trop longues à créer
  2. les landing pages ne permettent pas d'atteindre des taux de conversion suffisamment élevés
  3. les entreprises ne savent pas comment améliorer leurs landing pages

Autant de points qu'il est possible de gérer grâce aux nombreux outils présents sur le marché...

À signaler que nous ne développerons pas ici les outils qui demandent un minimum de compétences techniques, comme HTML5UP (sélection de templates sous licences creative commons).

Unbounce

Avec un nom suggérant que les Internautes ne rebondissent pas sur les landing pages (car ils convertissent), Unbounce figure parmi les outils les plus connus pour la création de landing pages.

Ses fonctionnalités sont semblables à celles offertes par ses concurrents : création en "glisser-déposer", mode responsive, ajout de formulaires, A/B testing, choix de designs multiples (templates), etc.

Unbounce propose un essai gratuit de 30 jours et un premier plan à 49$/mois. Il est également possible de s'inscrire pour bénéficier d'un "startup package" qui donne accès gratuitement à de nombreuses fonctionnalités telles que les intégrations de base (MailChimp, WordPress, Analytics), l'A/B testing et le nom de domaine personnalisé. 

img tyls

Instapage

Instapage revendique un taux de conversion de 25% en moyenne pour le million de pages créés sur son site. Ce qui explique sans doute pourquoi il est l'outil préféré des experts en marketing !

Si les fonctionnalités offertes sont relativement similaires à celles de Unbounce, l'éditeur d'instapage est toutefois plus simple à utiliser et le prix de départ plus accessible (29$/mois). Il vous en coûtera 55$/mois pour avoir accès à l'A/B testing.

img tyls

Leadpages

Leadpages est un outil très populaire auprès des blogeurs.

Le processus de création est simple et rapide mais les possibilités de personnalisation sont limitées. Leadpages offre néanmoins une vaste sélection de modèles, qu'il est d'ailleurs possible de trier en fonction de leurs taux de conversion.

Le plan de base est à 25$/mois mais il vous en coûtera 49$/mois pour avoir accès à l'A/B testing. À noter également que la plupart des modèles sont payants (entre 10-15$ chaque en moyenne), ce qui augmente les coûts. Il n'y a pas de période d'essai gratuite mais un remboursement garanti dans les 30 premiers jours.

img tyls

Launchrock

Cet outil rapide et très intuitif est surtout utilisé pour la création de pages de lancement par les startups qui sont sur le point de lancer un produit / service ou les entreprises qui désirent tester l'intérêt pour un produit à venir.

La sélection de modèles est vraiment plus limitée mais la création est simple et le prix plus qu'abordable ! Launchrock est en effet gratuit pour les pages hébergées sous le domaine launchrock et facturé à 5$/mois pour un nom de domaine personnalisé. 

Si vous cherchez un outil pas cher pour mettre rapidement en ligne une page vous permettant de collecter des adresses courriel, c'est l'outil qu'il vous faut !

img tyls

Kickofflabs

Kickofflabs est un outil hybride qui réunit la création de landing pages, le référencement viral et le marketing par courriel. La création des pages est relativement simple et il y a de nombreuses données pour effectuer des tests A/B. Le système de recommandation lorsque quelqu’un s’inscrit permet par ailleurs d'obtenir de très bons résultats, tout en offrant la possibilité de récompenser les meilleurs ambassadeurs.

Il y a une période d'essai gratuit de 21 jours, sous le branding de Kickofflabs. Par la suite, il vous en coûtera 27$/mois pour une campagne avec landing pages illimitées et 48$/mois si vous désirez ajouter des fonctionnalités comme le A/B testing, le  email marketing, le système de viral boost et de leaderboards...

img tyls

OptimizePress

OptimizePress est un plugin pour créer des landing pages dans Wordpress. Comme il demande un peu d'expérience pour l'installer et commencer à l'utiliser, ce n'est pas vraiment un outil pour les débutants. Une fois maîtrisé, il permet par contre un degré plus élevé de personnalisation.

OptimizePress s'obtient pour 97$ et il est possible de prolonger le support avec des redevances annuelles.

img tyls

A/B testing

Faire des tests A/B, c'est comparer deux versions d'une page web (ou d'une application) pour déterminer celle qui fonctionne le mieux. Le plus souvent, ce type de tests consiste à présenter deux variantes ou plus d'une même page à des utilisateurs au hasard. Une analyse statistique détermine ensuite quelle variante donne de meilleurs résultats pour un objectif de conversion donné.

Dans une page web, presque tous les éléments peuvent être modifiés à des fins de split testing, tels que :

  • Au niveau visuel : images, vidéos et couleurs
  • Au niveau du texte : titres, appels à l'action et descriptions
  • Au niveau de la forme : disposition et taille des boutons, des menus et des formulaires

Les tests A/B peuvent également être utilisés par les développeurs et les concepteurs de produits pour démontrer l'impact de nouvelles fonctionnalités ou de modifications apportées à une expérience utilisateur. L'accompagnement utilisateur, l'engagement et les expériences dans le produit peuvent aussi être optimisées avec des tests A/B, pour autant que les objectifs soient clairement définis et que l'hypothèse soit claire.

Ne pas oublier que des tests A/B nécessitent tout de même une certaine taille d'échantillon pour obtenir des résultats concluants. Ainsi, pour un taux de conversion de base de 3% et en admettant que l'on recherche un MDE de 20% (minimum detectable effect), Optimezely recommande un échantillon de 12.000 personnes

 

Pratiques de test et référencement

Parce que Google encourage les tests A/B, l'exécution d'un test A/B ne risque pas d'affecter le référencement. À condition de ne pas utiliser d'outil de camouflage !

Le cloaking est une pratique qui consiste à montrer aux moteurs de recherche les différents contenus que les visiteurs peuvent voir lors de tests A/B. Pour ne pas être sanctionné pour cause de tentative de camouflage, il ne faut donc pas abuser de la segmentation des visiteurs.

D'un point de vue plus technique, ne pas oublier, lors d'un test fractionné avec plusieurs URL, d'utiliser l'attribut rel = "canonical" pour pointer les variantes vers la version originale de la page.

Si vous effectuez un test qui redirige l'URL d'origine vers une URL de variation, il est par ailleurs conseillé d'utiliser une redirection 302 (temporaire) plutôt qu'une redirection 301. 

Enfin, n'oubliez pas de supprimer toutes les variations de test dès que le test se termine et évitez d'exécuter des tests trop longtemps.